AMOA, c’est quoi ? Le métier d’Assistance à la Maîtrise d’Ouvrage

Quel est le rôle de l’AMOA ?

3 acteurs se partagent les responsabilités (et les rôles) dans un projet informatique :

– La MOE (Maîtrise d’OEuvre) développe les logiciels correspondant aux besoins des utilisateurs.

– La MOA (Maîtrise d’OuvrAge) est le client de la MOE. Elle décide du lancement d’un projet et confie la réalisation à la MOE. Elle est responsable du résultat du projet, assume l’usage du produit et finance sa réalisation.

– L’Assistance à Maîtrise d’OuvrAge (AMOA ou AMO) à pour rôle d’assister la MOA en mettant en œuvre tout au long de sa mission des moyens et des compétences pour l’aider à atteindre ses objectifs.

Quelles sont les principales activités d’un AMOA ?

Les activités de l’AMOA sont vastes, et varient selon la taille de l’entreprise, les organisations, la complexité du système d’information. Généralement, les activités des consultants ou chefs de projet AMOA gravitent autour de 4 thèmes :

– Décrire le besoin utilisateur en définissant le “pourquoi” du projet et les changements souhaités dans le futur système d’information.

– Définir la solution fonctionnelle en décrivant la solution logicielle envisagée par la rédaction du cahier des charges (ou spécifications) qui répondra aux besoins des utilisateurs (l’AMOA validera le cahier des charges si la MOE en est l’auteur)

– Contrôler la qualité en vérifiant que le produit développé correspond bien au besoin de départ, (tel que le ferait l’utilisateur).

– Piloter le projet en suivant son avancement et en rapportant à la MOA, afin de respecter les engagements en termes de contenu/qualité, coûts et délais. Dans cet esprit, le consultant AMOA animera les comités de pilotage en présence de la MOA et de la MOE.

Le consultant AMOA a des qualités d’écoute et de formalisation, pour comprendre, décrire et faire en sorte que le futur logiciel aide l’utilisateur à être plus performant dans son métier.

Son principal objectif étant de faciliter la communication entre les membres d’un projet afin d’en améliorer les chances de succès, et en tant qu’Interface entre la MOE et la MOA, la réussite de l’AMOA réside dans la compréhension du langage des experts métiers et sa restitution aux informaticiens (et réciproquement !).

Le consultant doit donc savoir reformuler, approfondir, vulgariser afin que tout le monde parle le même langage !

twitterlinkedin

Commentaires ( 0 )

    Poster un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont signalés *