Episode neigeux et télétravail : Que dit la loi ?

Avec les premières chutes de neige et l’apparition du verglas, certains salariés peuvent avoir du mal à se rendre à leur travail. Que peut faire, ou ne pas faire, l’employeur ?

Face à ce type de situation exceptionnelle – du moins dans nos contrées – que faire, par exemple, lorsqu’un salarié ne se présente pas au travail ? L’employeur peut-il  le sanctionner ?

Marine Sonnerat, juriste aux Editions Tissot, est formelle : “Un salarié qui ne peut pas venir en raison des conditions climatiques ne commet pas une faute professionnelle. Son employeur ne peut donc pas le sanctionner”.
Afin d’éviter d’en arriver à des situations conflictuelles, le télétravail offre une bonne alternative à condition que le salarié puisse réaliser sa tâche à distance, et dispose de l’équipement nécessaire (ordinateur, connexion internet, etc.).

Dans le cadre de la réforme du Code du travail certaines dispositions relatives au télétravail ont été assouplies. Ainsi, si avant les ordonnances Macron, le recours au travail ne s’improvisait pas, dorénavant, en cas de recours occasionnel un simple accord formalisé par tout moyen avec le salarié suffit. Un avenant au contrat de travail n’est pas obligatoire” précise Marine Sonnerat.

Rappelons à ce sujet que le Code du travail prévoit qu’en cas de circonstances exceptionnelles ou de force majeure, “l’employeur peut imposer le télétravail pour assurer la continuité de l’activité de l’entreprise et garantir la protection des salariés“.

Source : https://www.focusrh.com/actualites-rh/episode-neigeux-et-teletravail-que-dit-la-loi-31680.html

twitterlinkedin

Commentaires ( 0 )

    Poster un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont signalés *