Eric Ruty identité 250 150

Photo : Eric Ruty, Directeur Général de Bodet Software

Après une progression de 47 % des ventes de ses logiciels de gestion des temps sur le segment grands comptes en 2014, Bodet Software poursuit sur sa lancée auprès de cette cible.

Au travers de plusieurs nouveaux clients, Bodet Software prouve sa capacité à se déployer sur ce segment : SMURFIT KAPPA FRANCE (4000 collaborateurs) et PARKER-HANNIFIN (2000) en Industrie, SUSHI SHOP (2000 salariés) en restauration, la MSA (4000) dans le domaine des services,  autant des nouveaux clients sur les solutions KELIO OPTIMA pour la gestion des temps et sur certains sites le contrôle d’accès.

Un accompagnement fort tout au long des projets

« Ces derniers mois ont été marqués par une accélération de notre développement auprès des grands comptes. La qualité de nos solutions explique en partie ce succès. Mais la qualité des services que nous apportons à nos clients compte tout autant : déploiement, formation et transfert de compétences, aide au recettage et suivi post-production, soit un accompagnement tout au long du projet avec une équipe expérimentée et réactive.

Enfin, nos solutions proposent un excellent ROI, notamment par l’intégration des développements spécifiques dans les montées de version », conclut Eric Ruty, Directeur général de Bodet Software.

2015 04 Article Octime Rachat Spec

 

Désireuse d’étendre sa zone d’influence à l’international, la société OCTIME s’est rapprochée du Groupe SPEC dont le siège social est situé à Barcelone.

Spécialisé depuis plus de 35 ans dans les domaines de la Gestion des Temps de travail, du Contrôle d’Accès et de la Sécurité, le Groupe SPEC bénéficie d’implantations clients en Espagne, au Portugal, au Royaume-Uni, en Amérique Latine, en Afrique et au Moyen-Orient.

Guillaume BERBINAU, président d’OCTIME, est très satisfait de ce rapprochement : « Nous voulions depuis quelques années promouvoir nos savoir-faire à l’international. Compte-tenu de notre forte croissance en France, actuelle et future, qui mobilise les forces vives de notre entreprise, nous avons souhaité sceller une alliance avec une société disposant à la fois de connaissances métier dans la gestion des temps, d’une forte notoriété et d’une implantation européenne, voire mondiale.

L’association de nos compétences réciproques, poursuit Guillaume BERBINAU, est source de multiples synergies et d’un potentiel de développement considérable. Nous allons apporter aux équipes SPEC notre savoir-faire dans la planification et nos méthodologies de déploiement. En contrepartie, SPEC nous apportera son réseau de partenaires internationaux et son savoir-faire technique dans la conception de terminaux de pointage et le contrôle d’accès ».

Le nouveau groupe ainsi constitué devient un acteur majeur européen qui souhaite continuer de manière volontariste son expansion mondiale.

OCTIME GRUPO SPEC, c’est 15,3 M€ de Chiffre d’Affaires, 2,5 M d’utilisateurs dans le monde et 28000 sites équipés de terminaux de badgeage et de contrôle d’accès.

Asys AS Kieffer 250 150

Photo : Anne-Sophie KIEFFER, Directrice Générale de Asys

Asys, éditeur spécialisé dans la Planification et la Gestion des Temps et des Activités (GTA), a clos l’année 2014 avec une hausse de 15% de son activité et un chiffre d’affaires de 8,7 millions d’euros. Ces bons résultats confortent la stratégie de spécialisation de l’éditeur qui confirme son objectif de chiffres d’affaires à 10 millions d’euros en 2015. Asys se positionne parmi les éditeurs de référence en matière de GTA.

De nouvelles références Grands Comptes pour Chronos
Le chiffre d’affaires 2014 a été en partie porté par les activités de services pour le parc clients. De nombreux utilisateurs Chronos ont en effet migré vers la dernière version (V8.7) commercialisée fin 2013. En parallèle, Asys a enrichi son portefeuille de nouveaux clients issus de secteurs d’activité divers parmi lesquels le Groupe 3S (services aéroportuaires), American Vintage (retail), Arep (bureau d’études), Aventics (industrie), le Centre Hospitalier de Cornouaille, Eurosport, Groupe 3H (cliniques), Mondial Assistance, Tecumseh (industrie), Total Belgique, le Groupe Verspieren (assurance) ou encore Le Voyage à Nantes (tourisme).
Comme le souligne Anne-Sophie Kieffer, Présidente d’Asys : « Le succès de Chronos 8.7 récompense l’important travail de nos équipes, notamment celui de notre R&D qui a su répondre aux attentes du marché, tant sur le plan fonctionnel que sur l’ergonomie. Ces nouvelles références valident notre stratégie d’éditeur spécialisé en GTA, dans une approche best-of-breed. »

Horsys 9.2, une nouvelle version tournée vers les PME
Disponible à la fin du 1er semestre 2015, la nouvelle version du logiciel de gestion des temps Horsys a bénéficié d’un important programme d’investissement en 2014. Horsys 9.2 sera commercialisée au travers d’une offre SaaS particulièrement compétitive et offrira une approche verticalisée par secteur d’activités avec des packages pré-paramétrés. Côté utilisateur, son design a été entièrement revu avec des écrans de travail modernisés, un planning repensé, une navigation plus fluide et confortable, ainsi qu’un Portail Salarié relooké et enrichi.
Pour soutenir le lancement de cette nouvelle version, Asys consolide son réseau de distributeurs et intégrateurs en région. « Notre objectif est de densifier notre maillage régional en distribuant nos solutions au travers d’acteurs locaux. Ils pourront ainsi enrichir leur catalogue de solutions RH avec une offre de gestion des temps adaptée aux besoins des PME», poursuit Anne-Sophie Kieffer.

Une politique de recrutement soutenue
Enfin, cette année encore, Asys poursuit sa politique de recrutement. Après avoir embauché une quinzaine de personnes en 2014 pour ses départements R&D, Administration et Services, l’entreprise maintient sa politique de recrutement pour ses bureaux de Paris, Nantes et Lyon. « Ces embauches accompagnent notre croissance et concernent l’ensemble de nos services, notamment la Force de vente et les équipes de consulting », conclut Anne-Sophie Kieffer. En parallèle, le nouveau service dédié au Parc Clients a vu le jour en début d’année. Il regroupe des consultants expérimentés dédiés aux clients installés pour un accompagnement de proximité dans la durée.

badgeuse x7 bodet 188 150

A l’occasion du salon Solutions RH, Bodet Software dévoile Kelio Visio X7, le terminal communicant interactif au service des utilisateurs.

Issu de plusieurs années de recherche, le terminal communicant interactif Bodet Software marque un tournant dans l’approche de ce type de dispositif.

« Les évolutions majeures vécues par le monde de la téléphonie mobile ces dernières années avec l’apparition des smartphones nous ont largement inspirés », explique Eric Ruty, Directeur général de Bodet Software, éditeur et intégrateur de solutions de gestion des temps, de contrôle d’accès et de SIRH.

« Nous voulons réinventer la gestion des temps en proposant un terminal ergonomique, accueillant, performant et interactif, qui s’ouvre à de nouveaux usages et services, allant bien au-delà du seul badgeage. C’est chose faite avec Kelio Visio X7», poursuit-il.

Commercialisé dès le mois d’avril, Kelio Visio X7 reçoit déjà un accueil des plus encourageants par les clients équipés en présérie, qu’ils soient collaborateurs ou managers.

« Convivial », « efficace », «moderne », sont quelques-uns des nombreux qualificatifs élogieux avancés par les utilisateurs dans les entreprises dotées de ces terminaux communicants interactifs : des réactions qui pourraient laisser à penser que la badgeuse traditionnelle appartiendra très prochainement au passé.

logo-Nettime

Pour accentuer son développement et répondre aux besoins des petites entreprises et collectivités locales, Téléphonie S.A. annonce la suite logicielle Net-Time FM, une offre de solutions et de services spécialement conçue pour des effectifs de 5 à quelques centaines de collaborateurs.

Une orientation petite et moyennes structures

De nombreuses études viennent de démontrer que le marché de la gestion des temps et de l’activité, qui est aujourd’hui arrivé à maturité, va surtout se développer dans les petites et moyennes structures, celles-ci ayant les mêmes besoins et les mêmes contraintes que les grandes entreprises.
Elles doivent en effet elles aussi garantir la conformité des pointages et des absences, calculer des temps de présence fiables, collecter l’activité de leurs collaborateurs afin d’anticiper les écarts budgétaires et alimenter leur logiciel de paie et solutions métiers.

Elles doivent toutefois absolument limiter le temps passé à gérer et traiter ces informations car ce temps est par définition improductif. Le lancement de Net-Time FM répond à une volonté de mieux prendre en compte les attentes spécifiques de cette clientèle.

Pour quels besoins ?

Selon Eric Didier, Business Development Manager, « Avec cette solution Net-Time FM révolutionne le monde de la GTA, nous voulons proposer des solutions de gestion du temps, de l’activité et du contrôle d’accès en ligne avec le budget des TPE/PME et Organismes Publics, le coût étant une problématique centrale pour toutes les entreprises mais encore plus pour celles-ci.

Comme ces structures ne peuvent se lancer dans des projets longs et coûteux, nous proposons avec Net-Time FM  des solutions évolutives, simples et rapides à mettre en place, très intuitives pour les utilisateurs et gestionnaires et qui donnent des résultats visibles en quelques jours, voire quelques heures.

Tous les produits présentés ont les mêmes caractéristiques de simplicité et de facilité de mise en œuvre car là aussi, une TPE/PME ou un Organisme Public ne peut consacrer des journées à l’apprentissage et la formation.
Ces solutions ne nécessitent aucune connaissance interne en informatique, tout simplement parce que les petites entreprises sont rarement entourées de ressources suffisantes sur ce point.

Répondre à vos besoins avec des solutions simples et paramétrables, c’est tout l’objectif de la solution Net-Time FM.
La Suite Net-Time FM integre des badgeuses autonomes sans câblage, smartphones, tablettes, … simples à utiliser  et rapides  à  installer. Elle comprend également une offre complète de gestion des temps, des plannings, des absences, de gestion de projets et d’activité  disponible sur le cloud à partir de 30 € par mois.

Logo Kronos v1

Kronos annonce que Swarovski, le fabricant et détaillant mondial de cristaux et de pierres précieuses, créateur de collections de bijoux et accessoires, a choisi les solutions de gestion des effectifs de Kronos pour équiper ses boutiques en Europe. Les premières boutiques équipées le seront en Grande-­Bretagne.

Swarovski s’est adressé à Kronos pour la gestion de ses effectifs mondiaux à travers sa solution unique et centralisée. Swarovski a sélectionné Kronos car la société était la seule à pouvoir proposer une solution capable de répondre aux besoins des réseaux de magasins à travers le monde.

«Notre objectif premier avec l’implémentation d’un nouveau système de gestion des effectifs est de pouvoir affecter le bon collaborateur au bon poste et au bon moment, » déclare le Responsable des Processus Retail chez Swarovski. « ronos va nous aider à atteindre nos objectifs grâce à ses solutions innovantes et sa position de leader mondial».

Ralf Lommel, Directeur Général, Kronos Europe Continentale conclut :

«Swarovski sait comment les solutions de gestion opérationnelle des effectifs permettent de façon directe d’offrir une expérience shopping positive et cohérente à la clientèle. Swarovski rejoint ainsi des centaines d’enseignes à travers le monde qui utilisent déjà les solutions Kronos pour accélérer leur croissance, augmenter leurs parts de marché et améliorer la fidélité des clients. Nous sommes heureux d’accueillir Swarovski dans la communauté mondiale des clients Kronos. »

img-140205dvs33s

L’éditeur Horizontal Software, positionné sur le segment de la gestion du capital humain, vient d’annoncer l’acquisition de la société Equitime, spécialisée dans les solutions logicielles de gestion du temps. Grâce à ce rachat, l’éditeur renforce son portefeuille de clients et vise, d’ici la fin de l’année, un chiffre d’affaires de 6 millions d’euros.

Les opérations de croissance externe se suivent mais ne se ressemblent pas pour Horizontal Software. Après avoir racheté LPDR Ingénierie, éditeur du logiciel de e-recrutement Relation RH,  en juillet 2012, la société bourguignonne spécialisée dans la gestion du capital humain s’offre aujourd’hui, pour un peu plus de 3,2 millions d’euros, Equitime, un éditeur rhônalpin positionné sur la gestion du temps et des activités dans le secteur de la santé et des collectivités. Objectif de la manœuvre : « atteindre la masse critique nécessaire en termes de bases installées, de force de vente et de complémentarité d’offres pour devenir le leader français de la gestion du capital humain en mode SaaS, dans l’architecture cloud« , explique Hervé Yahi, président d’Horizontal Software. En se rapprochant d’Equitime, qui affiche une expérience d’une quinzaine d’années dans le développement de solutions progicielles de planification et de suivi d’activités, Horizontal Software renforce son effectif. D’une trentaine de collaborateurs, le jeune éditeur créé en 2010, passe désormais à 80, dont la moitié en R&D. Par ailleurs, ce sont près de 300 nouveaux clients qui viennent compléter son portefeuille de références. Notamment Eurotunnel, Rémy Cointreau, le CHU de Nice, la région Bretagne…

Une nouvelle acquisition prévue en juin

Horizontal Software et Equitime n’ont pas attendu ce rapprochement pour unir leurs forces. Depuis octobre 2011, les deux éditeurs travaillent en étroite collaboration sur le projet Oséo ISI Pajero. Soutenu par Bpifrance, ce dernier devrait donner lieu à une plateforme logicielle accessible en mode SaaS permettant la gestion complexe de ressources multiples (RH, planification, gestion des temps…). En acquérant Equitime, connue pour sa suite logicielle AgileTime, Horizontal Sotware ne saute donc pas dans l’inconnu. C’est la raison pour laquelle Hervé Yahi s’est fixé des objectifs ambitieux. « Notre volonté est de dépasser les 6 millions d’euros de chiffre d’affaires d’ici fin 2014. Nous avons par ailleurs pour objectif de dépasser les 15 millions d’euros d’ici deux ans, grâce à de nouvelles opérations de croissance externe. Nous devrions acquérir, dès le mois de juin, une troisième entité française, une société spécialisée dans la gestion des compétences et ainsi atteindre le cap des 100 collaborateurs« , précise Hervé Yahi, qui dès, 2015, compte bien s’attaquer au marché international.

img-140211ohf8ec

Pour l’éditeur de solutions de gestion des temps, d’optimisation de plannings et de suivi des activités, 2013 est une nouvelle année de croissance avec un chiffre d’affaires qui atteint les 40 millions d’euros. Et 2014 démarre avec une actualité abondante, tant sur le plan des innovations que des partenariats avec notamment l’annonce d’une solution pour la gestion du compte pénibilité.

Accompagner des tendances fortes du marché

Les DRH consacrent encore un temps non négligeable à des activités de gestion et d’administration sans valeur ajoutée (34% d’après MARKESS International). Déléguer des processus RH au management est un levier puissant pour se concentrer sur des tâches à plus forte valeur ajoutée.  En contrepartie, les managers de leur côté expriment une attente forte vis à vis de leur RH pour disposer  d’outils de  gestion de leurs équipes mais, toujours d’après Markess, « seul un quart des managers estime que sa DRH contribue fortement à cette performance managériale ». Le besoin en solutions est flagrant, notamment en solutions nomades et mobiles.

Des innovations pour répondre à ces attentes en 2014

Parmi les principales innovations de 2014, HQ Ressources, une nouvelle application pour la planification coordonnée des ressources humaines et matérielles, vient de voir le jour. L’éditeur a également complété ses offres pour la mobilité. Enfin, les solutions sont maintenant disponibles en mode cloud sur la plateforme Azure de Microsoft afin de réduire les coûts et améliorer le service rendu.

Un partenariat avec VLI-Alfatéa pour la gestion du compte pénibilité

La réforme des retraites  introduit le dispositif du « compte pénibilité ». Sa mise en oeuvre est prévue pour le 1er janvier 2015, mais le dispositif s’apparente déjà à une véritable « usine à gaz » pour les entreprises. Les applications d’Horoquartz gèrent de façon précise les activités des salariés. Pourquoi ne pas utiliser ces données pour suivre la pénibilité ? Horoquartz s’est donc associé avec VLI-Alfatéa. Cette entreprise est spécialisée depuis 2007 dans le développement de solutions informatisées (HSE-Tools) pour la prévention des risques professionnels. Avec cette solution commune, l’objectif est d’arriver à 85 / 90% d’automatisation pour le suivi de l’exposition à la pénibilité.

Une actualité abondante dans les semaines à venir

Horoquartz continue de développer son écosystème avec des partenariats annoncés prochainement avec Pixid pour la gestion des flux d’intérimaires ou Dimo Gestion dans le domaine des notes de frais. Ces actualités seront présentées lors de 24 événements organisés de mars à mai 2014. Une très bonne opportunité pour les clients de découvrir une palette de solutions innovantes qui contribuent à la performance RH.

Evénements 2hours2progress – 24 villes du 13 mars au 16 mai :
www.2h2p.fr
www.horoquartz.fr

img-141013hsrad9

Moins de trois mois avant la fin de l’année, Bodet Software dresse un bilan de 2014. Si la conjoncture économique reste difficile, cet éditeur est toutefois parvenu à convaincre de nombreux grands comptes, essentiellement pour des projets de renouvellement de SIRH, de lui faire confiance. A la clé, une croissance de son chiffre d’affaires de 9%.

Etant donnée la conjoncture économique actuelle, l’éditeur français, spécialisé dans la gestion des temps et le contrôle d’accès, dresse toutefois un bilan satisfaisant de l’année qui s’achève. « En 2014, notre chiffre d’affaires devrait croître de 9 %, ce qui est légèrement en dessous des 10 % que nous avions prévu. Toutefois, nous avons dépassé notre objectif en matière de carnet de commandes », positive Eric Ruty, directeur général de Bodet Software, lors d’une conférence qui s’est déroulée début octobre. Créée en 2012, la filiale de Bodet S.A. a, cette année, réussi à gagner des parts de marché sur le segment des grands comptes, via la signature de nouveaux clients comme Akzo Nobel, Groupama, American Express et Loxam. « De plus en plus de grands groupes lancent des projets globaux liés à la paie. Cela aboutit notamment au renouvellement de leurs précédentes solutions de gestion des temps, devenues obsolètes », constate-t-il. C’est sur le mid-market, porté par les ETI, que l’éditeur, qui a réalisé un chiffre d’affaires de 25 millions d’euros en 2013, conforte le mieux sa position. « Au total, nous dénombrons 30 000 clients, soit 50 % en France et 50 % à l’étranger. Notre plus fort taux de pénétration concerne les entreprises de 500 à 1000 personnes. En France, nous touchons 25 % de ces sociétés », précise-t-il.

Une phase de consolidation à l’international

Si l’éditeur choletais est parvenu à convaincre de nouveaux clients, c’est qu’il a, cette année, mis un coup d’accélérateur sur le développement de sa suite intégrée Kelio SIRH, dont la nouvelle version est désormais déclinée en sept modules (recrutement, formation, portail RH, notes de frais…). En plus de développer cette offre SaaS, la société devrait continuer d’enrichir ses autres solutions logicielles dans les prochains mois. « L’année 2015 devrait être riche en termes de lancement de nouveaux produits, notamment sur la gestion des temps », confie Eric Ruty. Pour Bodet Software, qui dénombre 230 collaborateurs, l’Hexagone reste un marché prometteur. « La France est en avance en matière de besoins par rapport à d’autres pays européens comme la Hollande ou l’Angleterre, qui ne placent pas les fonctions logicielles au cœur du management RH et qui considèrent la gestion des temps comme une activité de pointage. » Un constat qui n’empêche pas l’éditeur de se projeter à l’international, où il dénombre déjà cinq filiales et une quarantaine de distributeurs. Et pour cause : même si elle est en dessous des objectifs annoncés en début d’année, la croissance annuelle de ces succursales est de 16 % en 2014. « L’an prochain, nous n’ouvrirons pas de nouvelles filiales à l’étranger. Nous allons plutôt optimiser les marchés dans lesquels nous sommes déjà présents », conclut le directeur général.